La GBO une révolution pour la transparence budgétaire

La BSEEC une nouveauté dans la présentation du cadre de performance

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

L’article 18 de la nouvelle loi organique du budget a bien précisé que tous les ministères doivent présenter des cadres de performance intégrant la budgétisation garantissant l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pour bien appliquer cette mesure , l’unité centrale de gestion budgétaire par objectifs a lancé des actions de formation  depuis le  mois d’octobre dernier, avec le soutien  des deux expertes spécialistes en la matière . Ces actions ont aidé les premiers acteurs responsable de l’intégration de cette orientation  au niveau des  ministère à se doter des outils nécessaires.

En  plus de ces actions de formation ,l’unité GBO centrale a organisé du  29 avril au 03 mai 2019 des ateliers de travail animé par l’experte Katrin Schneider au profit de certains ministères. Durant ces ateliers  , il y a eu examen  des travaux et de la démarche adoptée par certains départements   pour définir un objectif et un indicateur qui traduisent  la volonté d’instaurer  l’égalité et l’équivalence des chances entre les femmes et les hommes dans une politique publique  donnée. .

Ces ateliers  ont montré l’engagement de certaines unités GBO sectorielles à préparer le  cadre de performance de  l’année 2020 conformément à la circulaire budgétaire 2020 et à la nouvelle  loi organique du budget et à confirmer ainsi leur disponibilité à assumer leur responsabilité  dans cette phase assez critique. En effet, l’entrée en vigueur de la LOB en 2020, constitue un challenge à relever par plusieurs intervenants et en particuliers par les unités de gestion du budget par objectifs !