La GBO une révolution pour la transparence budgétaire

L’aspect genre accompagne le Projet de Loi de Finances 2020

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

L’engagement de la Tunisie en matière des droits de l’Homme et de l’égalité et de l’équivalence des chances entre Homme et femme ne cesse d’être renforcé et ce depuis l’indépendance. La nouvelle loi organique du budget n°15 du 13 février 2019 vient confirmer cet engagement.

Cette constitution financière de l’Etat cadre le système de budgétisation sensible au genre en Tunisie à travers notamment son article 18 qui met à la charge des responsables des programmes le respect de l’équité et de l’égalité entre femmes /filles et hommes/garçons lors de la fixation des objectifs et des indicateurs et incarne de plus en plus l’orientation mentionnée au niveau de l’article 21 de la constitution de 2014.

Certains ministères sectoriels sous le pilotage de l’unité GBO centrale et avec l’appui de l’UE et de l’ONU Femme, ont amorcé l’intégration de l’aspect genre dans leur projet annuel de performance pour l’année 2020 et ce conformément aux orientations de la circulaire du président du gouvernement n°9 du 29 mars 2019 relative à la préparation du budget de l’Etat pour l’année 2020.

Ce n’est que le début d’une démarche de longue haleine.