Déclinaison de la performance des programmes - processus continue, progressif pragmatique

Print

Dans le cadre de l’ application  des nouvelles exigences de la LOB , et à l'occasion  de la transmission des documents annexes de la loi de finance de 2020, les unités  GBO sectorielles se sont engagées dans un  processus d'amélioration de la qualité des projets annuel de performance –un processus  qui se veut évolutif et progressif.

Les  travaux sur la déclinaison de la performance des programmes ont été une occasion de relancer de nouveau la révision des cadres de performance au niveau de la plupart des  ministères conformément à la démarche énoncée au niveau de la  note de doctrine en la matière.

A cet effet, tous les ministères  ont bénéficié de l'assistance technique de la part de  l'unité centrale ainsi que les experts d'Expertise France et ceci via des réunions techniques ou via des missions sur la déclinaison de la performance des programmes.

En continuité avec les missions  organisées  depuis avril 2019 en la matière au profit de l'ensemble des  ministères , une mission s'est déroulée le 19 et le  20 septembre pour  trois ministères à savoir ministère du tourisme et de l’artisanat, le ministère des  affaires sociales et le ministère de  l’enseignement supérieur  et de la recherche scientifique au siège de leur département respectif.

Des  échanges fructueux sur  les avancées de ces trois départements sur   la déclinaison de la performance de leurs programmes ont eu lieu lors des réunions tenues  à ce sujet  et  qui ont abouti à des  propositions et  des pistes d'amélioration de leur projet.

A l'issue de l'ensemble de ces  missions, la plupart des ministères se sont engagés sur l'amélioration de leur cadre de performance des programmes  qui sera formalisé à travers le PAP 2020. Le reste  des travaux portant sur la mise en œuvre de la performance sera formalisé via la charte de gestion qui est en cours d'expérimentation.